Les métiers qui font le plus rêver dans l’enfance

LinkedIn, premier réseau professionnel au monde avec plus de 187 millions de membres, dont plus de 4 millions en France, annonce les résultats de son étude Métiers de rêve. Menée auprès de 8 000 professionnels à travers le monde, cette étude dévoile les rêves de carrière les plus fréquents dans l’enfance. 

En France, les métiers qui ont fait rêver les hommes dans leur enfance sont les suivants : 

1. Pilote d’avion ou d’hélicoptère 

2. Ingénieur 

3. Scientifique 

4. Médecin, infirmier ou urgentiste 

5. Vétérinaire 

Les métiers qui ont fait rêver les femmes lorsqu’elles étaient enfant sont : 

Afficher davantage

LinkedIn dévoile les résultats de son étude menée avec TNS Sofres sur “Le succès professionnel, les réseaux sociaux et les femmes

La notion de succès professionnel a fondamentalement évolué au cours de ces dix dernières années : pour 65% des femmes l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle est désormais le  principal facteur de succès.

Télécharger l’étude TNS Sofres “Le succès professionnel, les réseaux sociaux et les femmes”


LinkedIn dévoile les résultats de son étude menée avec TNS Sofres sur “Le succès professionnel, les réseaux sociaux et les femmes

La notion de succès professionnel a fondamentalement évolué au cours de ces dix dernières années : pour 65% des femmes l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle est désormais le  principal facteur de succès.

Télécharger l’étude TNS Sofres “Le succès professionnel, les réseaux sociaux et les femmes”

Inscrivez-vous et développez votre réseau dès maintenant !

Les femmes, le succès professionnel et les réseaux sociaux
Les aspirations des femmes françaises en 2012

Les principales aspirations des femmes en 2012 ont évolué vers la parité salariale et un équilibre entre vie professionnelle et privée. Le manque de temps demeure une préoccupation majeure, mais malgré cela le travail à mi-temps ne fait plus partie des principaux souhaits. Il est à noter, des chiffres plus marqués chez les femmes les plus jeunes.


La parité salariale pour 71% des femmes et la possibilité de concilier vie familiale et vie privée pour 49% d’entre elles, arrivent en tête des aspirations 

Au cours de 9 dernières années, les attentes prioritaires quant à l’amélioration de la condition féminine se sont orientées vers des revendications liées au travail, et tout particulièrement à l’égalité de salaire avec les hommes (71%) et à la possibilité de concilier le travail et la vie familiale (49%).


Le manque de temps : un éternel problème pour  49% des femmes

Ces tendances s’expliquent notamment par le changement dans le rapport des femmes au temps. Pour la moitié d’entre elles, le manque de temps est un réel problème dans leur vie quotidienne. Mais il est intéressant de noter que ce problème touche également les hommes, dans une proportion équivalente (50%).


Le travail à mi-temps fait malgré tout moins d’émules en 2012 : seules 12% des sondées l’ont évoqué

En revanche, par rapport à 2005, les femmes sont moitié moins (12%)  à évoquer le travail à mi-temps comme leur principal souhait d’évolution professionnelle, et sont plus nombreuses à désirer davantage de responsabilités. Le travail à mi-temps reste cependant une aspiration féminine car il ne concerne que 6% des hommes.  Il est fort probable que cette baisse du nombre de femmes souhaitant travailler à mi-temps soit directement liée à la crise ou à l’accroissement du nombre de familles monoparentales.

Les femmes les plus jeunes (25-34 ans) se démarquent par une volonté plus forte de concilier travail et vie privée (61%) et par un plus fort ressenti de manque de temps (76%)

Les 25-34 ans, jeunes actives, ressentent ces contraintes de temps de façon plus marquée et réagissent différemment. Les trois quarts (76%) d’entre elles souffrent du manque de temps et elles sont 61% à considérer l’équilibre travail / vie familiale comme un domaine d’amélioration prioritaire. 

Une sur cinq (20%) souhaiterait travailler à mi-temps et 21% voudraient reprendre leurs études. 

L’étude, menée auprès de plus de 1 500 femmes, s’articule autour de trois grands thèmes : les femmes et leurs aspirations, le succès professionnel et les femmes et les réseaux sociaux professionnels et les femmes. NB : Certaines questions portant sur leurs aspirations font partie d’un baromètre régulièrement mesuré depuis une dizaine d’années. Cela nous a permis d’avoir des éléments de comparaison tant au niveau du temps qu’entre hommes et femmes.

Inscrivez-vous et développez votre réseau dès maintenant !

Les femmes, le succès professionnel et les réseaux sociaux
Les réseaux sociaux professionnels

Les réseaux sociaux professionnels  représentent un nouveau moyen pour les femmes actives de gagner du temps. Outre le gain de temps pour se tenir informé ou développer son réseau, ils offrent de nouvelles possibilités pour développer sa carrière.

72% des femmes considèrent que les réseaux sociaux permettent de développer son réseau plus rapidement que les moyens traditionnels

Les networkeuses professionnelles apprécient le gain de temps associé à l’usage des réseaux sociaux : ils

leur permettent  de développer plus rapidement leurs contacts que les moyens traditionnels (72%) et de faire les choses en moins de temps (67%). 

Pour 59% des femmes, les réseaux sociaux sont désormais préférés aux moyens traditionnels pour faire du Networking 

Elles plébiscitent aussi les réseaux sociaux lorsqu’il s’agit d’approcher de nouveaux contacts (82%) ou afin d’entrer en contact avec des personnes qu’elles ne rencontreraient pas autrement. Au final, elles sont une majorité (59%) à préférer les réseaux sociaux aux moyens traditionnels pour rester en contact avec leur réseau.

LinkedIn apprécié pour la qualité de ses membres (51%) et son orientation internationale (42%)

Quant aux utilisatrices de Linkedin, elles apprécient la plateforme pour la qualité de ses membres – des personnes intéressantes (51%), de nombreux décideurs / personnes influentes (35%) – leur quantité (41%), et son orientation internationale (42%).  

«  Les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn répondent aux préoccupations majeures des femmes aujourd’hui : gagner du temps et préserver son équilibre vie professionnelle/vie privée. LinkedIn permet, entre autres, de développer rapidement son réseau professionnel et d’être toujours tenu informé de l’actualité de son secteur sans avoir à faire d’effort. Par ailleurs, le développement de nos services mobiles, permet cela depuis n’importe quel endroit. », d’après Laurence Bret Stern Directrice Marketing LinkedIn EMEA. 

Inscrivez-vous et développez votre réseau dès maintenant !

Le succès professionnel

Pour la majorité des femmes, le succès professionnel se définit d’abord sur l’équilibre trouvé entre travail et vie privée, l’aspect intéressant du travail arrive en second lieu. Seule exception à ce consensus, les 18-24 ans, pour qui un salaire élevé est le principal critère de succès.  Enfin, les femmes sont fières de leur carrière, et la considère d’autant plus comme un succès que leur poste est élevé.


65% des femmes définissent le succès professionnel comme un équilibre entre travail et vie personnelle

Ces dernières années ont sonné le glas pour l’ « executive woman », la femme prête à tout sacrifier pour sa carrière.  Un consensus s’établit désormais sur une définition du succès professionnel basée sur deux piliers : la quantité, trouver l’équilibre entre travail / vie personnelle (65%), et la qualité, avoir un travail intéressant (63%) et se réaliser dans son travail (55%). 


Les femmes actives les plus jeunes associent réussite professionnelle et salaire élevé (54%)

Les 18-24 ans se distinguent par un appétit financier plus important : pour 54% d’entre elles le succès professionnel passe par un salaire élevé. 


65% des femmes sont fières de leur carrière et la considère comme un succès

Les femmes actives sont aujourd’hui fières de leur carrière : les deux tiers d’entre elles la considère comme un succès (65%). Ce sentiment est directement lié au poste, avec 83% des femmes occupant une fonction de dirigeante satisfaites, contre 43% des ouvrières. Les utilisatrices de LinkedIn comptent également parmi les plus satisfaites (80%). 

Dans le monde d’aujourd’hui, le fait de disposer d’un capital relationnel, en plus de la formation initiale, des diplômes,  de l’expérience… est un atout majeur.  Les femmes qui disposent de ce capital, grâce notamment au développement des réseaux sociaux professionnels, sont mieux armées que les autres. D’après Stéphane Marcel,  Managing Director, Digital Factory TNS Sofres.

Inscrivez-vous et développez votre réseau dès maintenant !

Les femmes, le succès professionnel et les réseaux sociaux

Saviez-vous que 45% des professionnels français pensent qu’il faut consacrer plus d’une demi-heure par jour pour le développement de sa carrière ?

William Arruda, un des experts mondiaux les plus réputés en matière de personal branding et de gestion de carrière, recommande une durée beaucoup plus réaliste : 9 minutes par jour.
Découvrez sur ce site les meilleures astuces et tous les conseils pour être plus visible sur le web et cultiver votre réseau, tout ça en seulement 9 minutes !

Vous aussi, planifiez vos 9 minutes par jour

9 minutes pour rester “in”
Votre présence en ligne est la clé de votre succès.
9 minutes pour être visible en ligne.
Pour vous faire remarquer, passez seulement 9 minutes par jour à développer votre image professionnelle avec des conseils qui ont fait leurs preuves. 
Rencontrer ses pairs et des experts vous donnera de nouvelles perspectives et une nouvelle approche de votre travail…  
Soyez fier et mettez en avant quelques-unes de vos réussites professionnelles et bien plus encore, en utilisant les réseaux sociaux… 

Vous aussi, planifiez vos 9 minutes par jour

Faites de nouvelles connaissances

De LinkedIn jusqu’à la blogosphère, il y a une formidable richesse d’information à partager.

Qu’il s’agisse des personnes avec qui vous travaillez ou des personnes qui travaillent dans un autre domaine, chacun a des connaissances spécifiques à partager, si vous vous donnez les moyens d’apprendre, cela vous donnera un avantage sur vos pairs.

Vous aussi, planifiez vos 9 minutes par jour

9 minutes qui peuvent tout changer